• Nouvelle-Zélande

    4 semaines sur l'Ile du Sud puis l'Ile du Nord en février - mars 2012

    Pour voir toutes nos photos de Nouvelle-Zélande : c'est ici

    Et voici notre programme : Télécharger «Programme NZ»

  • Ca y est, on peut vraiment le dire : nous sommes à l’autre bout du monde !!! 45°Sud contre 45°Nord pour vous, opposition un peu moins parfaite mais pas mal non plus des méridiens :) Nous nous levons quand vous vous couchez, et inversement : 12h exactement de décalage horaire.

    Nous sommes bien arrivés vendredi 10 février à Christchurch en Nouvelle-Zélande. La ville ayant été ravagée par un tremblement de terre en septembre 2010  (puis par des répliques en 2011), le centre-ville ne peut plus se visiter et est barricadé. Nous avons donc préféré éviter cette triste ville (que nous avons tout de même traversée) et nous diriger dès notre arrivée vers la presqu’île de Kaikoura à 2h de route au Nord de Christchurch.
    Notre van est presque le même qu’en Australie donc pas de souci de prise en main, on se sent tout de suite comme à la maison :)
    Nous arrivons à Kaikoura en fin d’après-midi sous un léger crachin breton mais rien à voir avec les trombes d’eau australiennes donc on est content.
    Samedi matin, nous nous réveillons avec les éclaircies qui ne nous quitteront pas de la journée. On a par contre perdu « quelques » degrés par rapport à Sydney. Le thermomètre ne dépasse a priori pas les 15° au plus chaud de la journée : chouette, on peut enfin utiliser nos vêtements chauds et anoraks que l’on porte depuis le départ pour rien ;)
    Nous passons la matinée à marcher le long de la côte à la recherche de phoques à fourrure et colonies de goélands. On se régale à voir ces grosses bêtes avachies sur les rochers et même au milieu du chemin sur le parking !

    à l'autre bout du monde à l'autre bout du monde

     

     

     

     

     

     


    La mer est magnifique. Le paysage splendide même si un peu bouché par les nuages. On adore !
    Nous avions réservé à l’avance une sortie pour aller voir les baleines. Le ciel est resté sec par contre les vagues étaient aussi de la partie ce qui fait que nos estomacs ont joué aux montagnes russes pendant plus de 2h mais pas de malade.
    Nous avons eu la chance de voir 2 cachalots, de nombreux dauphins et un albatros. Les baleines sont vraiment ENORMES !!!

    à l'autre bout du monde à l'autre bout du monde

     

     

     

     

     

    Pour ne rien gâcher de notre superbe première journée, le camping a eu une vue magnifique :)

    à l'autre bout du monde


    Petit couac qui aurait pu nous gâcher la journée : notre appareil photo a décidé de se mettre en grève en plein milieu de la matinée mais heureusement après de multiples manipulations, prières et suppliques, il a bien voulu se remettre au boulot !!!! Ouffff !!!


    Dimanche 12 février, nous commençons notre descente pour le sud de l’île du Sud.
    La Nouvelle-Zélande est constitué de 2 îles majeures : une au nord, plus chaude avec les geysers, volcans … et une au sud, avec les fjords, montagnes … Nous visiterons d’abord l’île du Sud en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre puis l’île du Nord en remontant jusqu’à la pointe.


    Nous arrivons en début d’après-midi à Akaroa, à environ 80km au sud-est de Christchurch. Cette ville a une histoire très liée à la France et garde encore les marques de notre présence : les noms des rues, des hôtels … sont en français.

    à l'autre bout du monde


    Nous passons la soirée dans un joli camping avec vue sur la caldeira (la baie d’Akaroa est en fait le résulat de 2 explosions volcaniques) entouré de moutons.
    On confirme : la Nouvelle-Zélande est bien LE pays du mouton !!! On en voit des millions tout le long de notre route (sans exagérer) ! Par contre, il y en a finalement pas tant dans les rayons des supermarchés et c’est aussi cher que le reste … Il faut croire qu’ils exportent tout …

    à l'autre bout du monde


    Lundi 13 février, nous nous rendons à Mont Cook village au pied du point culminant du pays. Une grosse journée de route magnifique avec plusieurs points de vue sur des lacs turquoises.

    à l'autre bout du monde


    Mardi 14, nous avions prévu de marcher dans les montagnes, mais la pluie en a décidé autrement :( Nous restons donc au sec dans notre van à potasser la suite de notre voyage néo-zélandais et le début de l’Amérique du Sud.


    Mercredi, heureusement !, il fait à nouveau sec. Nous partons donc pour une marche de 3h. Jolie balade assez facile avec comme récompense à la fin des minis-iceberg dans un lac !!! (il fait pas très chaud ;))

    à l'autre bout du monde à l'autre bout du monde

     

     

     

     

     

     

     

    à l'autre bout du monde


    L’après-midi, nous roulons en direction de la Péninsule d’Otago à une quinzaine de kilomètres de la ville de Dunedin. La route est là encore magnifique !!!


    Jeudi, nous profitons d’une belle journée ensoleillée pour nous balader dans la péninsule à la recherche d’animaux « sauvages ». Nous verrons beaucoup de phoques (ou lions de mer, on a pas encore vraiment compris la différence), des albatros et un pingouin :) Je suis bien contente car ce n’était pas vraiment la bonne heure mais celui-ci était resté au chaud dans son nid.

    à l'autre bout du monde à l'autre bout du monde

     

     

     

     

     

     

     

     

    à l'autre bout du monde à l'autre bout du monde

     

     

     

     

     

    Vendredi 17, nous reprenons la route sous le soleil pour les fjords de la côte Ouest de l’île. Là encore, très jolie route mais pas aussi jolie que vers le Mont Cook à notre avis.


    Samedi matin, nous avions réservé une croisière dans le fjord de Milford Sound (le plus grand du pays). Malheureusement, la pluie est arrivée durant la nuit (plus de 200jours de pluie par an dans cette région !) et nous ne profiterons pas autant que possible de ce lieu parait-il merveilleux. Nous passerons le reste de la journée dans le van à étudier notre voyage sud-américain.

    à l'autre bout du monde


    Dimanche 19 (aujourd’hui), réveil plus que frisquet. Nous avions reporté la rando prévu hier à ce matin mais il fait beaucoup trop froid et il y a trop de vent. Tant pis ! On se dirige directement vers Queenstown, la ville des sports extrêmes, pour une petite visite et l’achat d’un nouveau sac à dos : Janine a changé de maison !

    à l'autre bout du monde


    Puis nous continuons notre route vers Wanaka en passant par une très jolie (encore !!!) route de montagne avec un beau panorama.

    à l'autre bout du monde


    La phrase que nous n’arrêtons pas de répéter depuis une semaine, c’est : « C’est beau, hein ? ! ». Il faut dire que ce pays est à la hauteur de nos espérances : magnifique !!! Même la pluie ne nous gâche pas le plaisir.

    Désolés de ne pas donner de nouvelles plus souvent, mais il est vrai que les connexions Mc Do ne sont pas terribles et on essaye de ne pas trop payer le wifi dans les campings (ici, c’est gratuit).

    Bisousss à tous


    4 commentaires
  • Eh oui, malheureusement, le temps sur la côte Ouest a été égal à sa réputation : pluvieux !


    Nous avons, tout de même profité d’une belle journée, lundi 20 février, pour aller randonner au Rob Roy Glacier. La route d’accès a presque été plus éprouvante que la rando en elle-même : 20 km de piste non-goudronnée en tôle ondulée ! Dommage que le ciel se soit couvert en début d’après-midi parce que la marche était bien sympa. Vues sur un torrent, des chutes d’eau et le glacier en récompense finale.

    ... Rentre tes blancs moutons, ...
    Mardi 21, nous avons repris la route pour la région des glaciers Fox et Franz-Joseph sous la pluie. Nous avons pu faire 2 mini-balades jusqu’aux pieds des glaciers mais trop de pluie pour que nous puissions plus marcher.

    ... Rentre tes blancs moutons, ...... Rentre tes blancs moutons, ...

     

     

     

     

     

    Mercredi 22, nous avons continué notre remontée vers le nord de l’île. Nous nous sommes arrêtés pour la nuit à Punakaiki mais nous n’avons pas pu voir les fameux pancakes, formations rocheuses en forme de crêpes au bord de la plage.


    Jeudi 23, nous avons démarré sous la pluie mais le temps a enfin voulu s’améliorer dans l’après-midi. Nous nous sommes rendus à Marahau, porte d’entrée du parc Abel Tasman. Nous logeons à 2 pas du parc dans un joli camping qui a pour autres locataires des lamas, alpagas, moutons et vaches :)


    Vendredi 24, levé matinal pour une journée de kayak le long du parc. Après un assez long point sécurité et technique de pagayage, nous partons sereins sous un beau ciel bleu. Assez vite, les bras commencent à tirer mais les paysages alentours nous mettent du baume au cœur. Nous arrêtons pour pique-niquer sur une petite plage toute mignonne au milieu des mouettes et des sand-flies (sorte d’affreux petits moucherons très présents dans toute l’île qui vous dévorent et laissent des boutons qui grattent pendant plus d’une semaine). On repart en laissant cette faune sur la plage. Malheureusement, les choses se sont un peu gâtées au moment de rentrer. Le vent de face s’est levé et le trajet retour a été beaucoup plus difficile que l’aller.
    Pour une première expérience (pour moi), je suis bien contente de cette journée même si après 2 jours nos bras et nos dos sont encore bien douloureux.

    ... Rentre tes blancs moutons, ...


    Samedi, nous avons repris la route vers l’Est pour clore notre quasi-boucle de l’île du Sud. Nous voulions aller nous promener dans les vignobles de la région de Blenheim, mais finalement le beau temps et la proximité des Malborough sounds nous ont fait changer d’avis. Nous nous sommes donc arrêtés sur la Queen Charlotte Drive (magnifique route sinueuse le long des fjords du Nord de l’île) et nous avons marché pendant 3h sur le Queen Charlotte Track (un des plus beaux sentiers de grande randonnée de Nouvelle-Zélande qui se fait en 3 à 5 jours).
    Promenade très facile (ou c’est moi qui m’améliore ;) ) mais superbe !

    ... Rentre tes blancs moutons, ...

    Pour clore notre très bonne journée, nous nous sommes arrêtés dormir dans un camping-ferme (moutons, vaches, cochon …) avec le meilleur accueil jamais eu jusqu’à maintenant (muffins à la banane tout chaud, juste sortis du four ! et en prime 25% de réduction grâce à notre van !). Des journées comme celle-ci, on adore !!!


    Dimanche, journée moins top (mais bon il en faut). On n’a finalement pas fait grand-chose. Nous sommes allés à Picton dans la matinée. Petit tour en ville (rien de folichon) avant de prendre le ferry pour Wellington (la capitale de Nouvelle-Zélande) dans l’île du Nord.


    Au programme des jours suivants : visite de Wellington, puis grosse rando de 5-7h dans le Tongariro National Park mercredi.

    On se régale toujours autant ! Dommage que ce pays soit si loin de la France, on vous le conseille à tous :)

    Bisousssss des Kiwis


    PS : ah si !!! On a vu des kiwis sauvages !!!!!! Le premier sur le bord de la route en train de manger et le second a traversé juste devant nous ! Evidemment, pas de photo … On s’est pourtant arrêté pour rechercher le 2ème.

    PS2 : Toutes les photos sont sur Picasa :)

    Bisousssss


    4 commentaires
  • Arrivés sur l’île du Nord dimanche 26 février, nous sommes restés une journée à Wellington pour visiter la capitale. (Bienvenue à Romane et Félicitations à Anne-Sophie et William : on a hâte de voir votre 2ème princesse :))

    Lundi, nous sommes allés voir l’immense musée national de Nouvelle-Zélande (le Te Papa) qui regroupe différentes expositions sur plusieurs aspects du pays : faune, géologie, histoire, arts … Heureusement que c’était gratuit parce qu’il faudrait une semaine pour tout voir ! Mais c’est un musée très moderne et interactif donc on y a passé un bon moment.

    L'île du Sud, du Sud au Nord

    Ensuite, nous avons profité de la journée ensoleillée (ce qui est rare à Wellington) pour nous promener dans le jardin botanique. On y accède par un funiculaire ce qui ajoute du charme à la balade.

    L'île du Sud, du Sud au Nord

    Retour à l’auberge (nous dormons sur le parking ce qui nous a permis de ne pas prendre la voiture en ville) où nous potassons sérieusement notre futur trek dans le Torres Del Paine au Chili (Et oui, ça y est, c’est réservé ; nous ferons 5 jours de trek sur le circuit du W mi-mars :)).


    Mardi 28 février, nous reprenons la voiture en direction du Tongariro National Parc. Paysage très joli une fois que nous avons quitté les abords de la ville.

    L'île du Sud, du Sud au Nord


    Mercredi 29 février, réveil à 6h30 en vue du Tongariro Alpine Crossing (la plus belle rando à la journée de Nouvelle-Zélande). Le réveil est frais (0°C au levé !), on peut tester nos vêtements d’hiver et mes super gants en laine d’opossum ;) on a même mis les bonnets ! Mais quelle journée !!! Un vrai bonheur !!! Le temps annoncé était maussade mais nous avons eu un magnifique ciel bleu toute la matinée (un peu voilé l’après-midi). La navette vient nous chercher à 8h et nous dépose à 8h30 au début du circuit. Et c’est parti pour 20km de marche. Les paysages sont à couper le souffle.


    L'île du Sud, du Sud au NordL'île du Sud, du Sud au Nord

     

     

     

     

     

    L'île du Sud, du Sud au NordL'île du Sud, du Sud au Nord

     

     

     

     

     

    Petit moment crâneuse : la durée de marche annoncée était de 7-8h et nous avons fini le circuit en 5h30 (+ 1h de pause). Il faut dire que Sylvain m’a fait cavaler toute la descente pour avoir la 1ère navette et ne pas attendre 1h la suivante ! Nous nous sommes donc offert un délicieux chocolat chaud à l’arrivée au village :)


    Jeudi, nous avons repris la route en direction de Rotorua dont nous n’avons pas réellement profité. Cette ville est entièrement tournée sur son potentiel géothermique (geysers, sources d’eau chaude …) et la grande présence de population maorie. Mais toutes les activités (même le simple fait de voir un geyser) sont payantes et hors de prix.  Nous nous sommes donc réfugiés au bord d’un petit lac pour nous remettre de nos efforts de la veille.

    L'île du Sud, du Sud au Nord


    Vendredi, nous partons pour la péninsule de Coromandel. La route est très jolie (on se croirait dans la Comté pour les fans du «Seigneur des anneaux»). La particularité de Hot Water Beach (où nous dormons et qui lui donne son nom) est qu’une source d’eau chaude affleure juste sur la plage. Il suffit de creuser un trou sur la plage à marée basse pour avoir sa propre piscine privée. Bon, ça, c’est ce qui est écrit dans les guides. En réalité, comme on est encore un peu novice en termes d’attrape-touristes, on loue une pelle 5$, puis on va sur la plage. Là, on remarque au loin un attroupement de personnes, tous agglutinés. On y va donc … Et on essaye de creuser un petit trou sans déranger les voisins dans un endroit un peu moins prisé. Mais pas une goutte d’eau chaude :( En fait, on se rend compte que la source n’affleure qu’à 2 endroits très très limités (environ 3m de large à chaque fois) et pas sur toute la profondeur de la plage. On finit donc par poser son pied dans un trou abandonné pour s’apercevoir que c’est brûlant ! Bref, on est allé à Hot Water Beach ;)

    L'île du Sud, du Sud au Nord


    Samedi 3 mars, on se dirige vers Auckland – 1er round. On ne visite pas cette fois-ci, on y retournera à la fin de notre circuit. Nous continuons tout d’abord de faire le tour de la péninsule de Coromandel : une très jolie route mais très sinueuse. Le temps annoncé était exécrable mais il y avait tellement de vent que nous n’avons finalement eu que 2 grosses averses (avant et après notre marche du jour) et un beau ciel bleu le reste du temps. Nous avons marché jusqu’à Cathedral Cove : une arche rocheuse sur la plage.

    L'île du Sud, du Sud au NordL'île du Sud, du Sud au Nord

     

     

     

     

     

     


    Dimanche 4 mars, nous avons fait notre plus grosse étape de route du pays : Auckland – Cape Reinga à la pointe nord, mais une étape magnifique avec encore un beau temps et une route bien sinueuse ;) On profite même d’une petite traversée d’un bras de mer en bac. Malheureusement, on rate le couché de soleil sur le cap. Le seul hic de la journée a été l’invasion de moustiques le soir au camping. Nous n’avons jamais vu autant de moustiques de notre vie. L’intérieur du van était noir de bestioles !!!! Aucune idée du nombre, mais il y a eu un véritable génocide quand nous les avons cruellement abattus. Heureusement pour nous, ce devait être pour la grande majorité des mâles car nous n’avons pas été piqués.

    L'île du Sud, du Sud au Nord

    L'île du Sud, du Sud au Nord


    Lundi matin, nous sommes allés jusqu’à la pointe même du cap où les eaux de la mer de Tasman (à l’ouest) rencontrent celles de l’océan Pacifique (à l’est). Très beau point de vue avec une sensation d’être arrivés au bout du monde.

    L'île du Sud, du Sud au Nord

    L’après-midi, nous roulons jusqu’à la Bay of Island et le village de Waitangi où a été signé le traité entre les anglais et les maoris reconnaissant la reine d’Angleterre comme souveraine de Nouvelle-Zélande, le 6 février 1840. Nous avons visité la maison du traité (pas grand-chose de spectaculaire) et assisté à des danses traditionnelles maories dont le fameux haka !


    Mardi 6 mars, nous nous sommes offerts une journée sur un voilier avec possibilité de nager avec les dauphins dans la Bay of Island (bah, oui, un peu marre de passer à côté de pleins d’activités géniales parce qu’on se sert la ceinture, donc on se fait plaisir !). C’était super !!!
    On n’a pas nagé avec les dauphins parce qu’il y avait quelques vagues et la skipper ne l’a recommandé qu’aux excellents nageurs (ce qui n’est pas notre cas). En fait, une fois dans l’eau, c’est surtout nage après le dauphin … Mais c’était très drôle à voir depuis le bord. Puis nous avons pique-niqué (barbecue sur le bateau) au large d’une petite île déserte. Enfin, retour avec le soleil et d’autres dauphins. On s’est régalé pour notre dernière activité néo-zélandaise.

    L'île du Sud, du Sud au NordL'île du Sud, du Sud au Nord

     

     

     

     

     

     


    Au programme de ces prochains jours : Mercredi route pour Auckland et remise du van ; jeudi et vendredi matin, visite d’Auckland et vendredi après-midi, vol pour Santiago du Chili. 11h20 de vol ! (J’espère qu’il y aura de bons films en français ;)). On espère que cette journée du 9 mars sera bonne car grâce au décalage horaire, nous la vivons 2 fois !! Et oui, on arrive avant d’être partis ;)

    BISOUSSSS à tous et si je ne remets pas un message avec les impressions d’Auckland, RV en Amérique du Sud (vous serez enfin en avance sur nous).


    5 commentaires
  • Et voilà, une nouvelle page se tourne dans le grand livre de notre voyage.

    Petit pincement au coeur en prenant l'avion ce matin. Nous avons vraiment ADORE ce pays : les paysages sont magnifiques, on rencontre plein d'animaux sauvages (phoques, baleines, dauphins et même un pingouin !!).

    Jeudi, nous avons passé une journée très calme à profiter d'Auckland pour acheter les derniers souvenirs (après un sac pour Janine à Queenstown, j'ai maintenant un anorak tout neuf :) ).

    Nous avons relevé les compteurs des vans :

    3359km dans le centre australien + 3680 km sur la côte Est = 7039km en Australie

    + 5080km en Nouvelle-Zélande

    soit un total de 12119 km au volant de 3 vans ..... sans aucune (ou presque) prise de tête !!!! Si c'est pas un test, ça ;)

    Nous sommes bien arrivés à Santiago du Chili après plus de 11h de vol et 8h de décalage horaire. Tout va très bien. On reprend l'avion dès demain pour Punta Arenas à l'extrème sud du Chili et c'est reparti pour quelques mois de vadrouilles en transports locaux sur les routes sud américaines.

    Adios Amigos (on se met doucement à l'espagnol ; pour l'instant, on a pu manger 2 repas ;))


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique