• Berastagi et le Gunung Sibayak

    Bonjour,

    Comme je vous l'ai dit dans le message précédent, Sylvain a été malade pendant quelques jours. On ne saura jamais ce qu'il a eu (grippe ? coup de froid ? intoxication alimentaire ? je préfère ne plus penser au palu ....). Bref aujourd'hui (dimanche 13 novembre), il va mieux

    Nous avions reporté l'ascension du Gunung (= mont) Sibayak au mercredi 9 novembre. Malheureusement, au réveil, Sylvain n'était pas d'attaque pour une journée de rando. Je me suis donc joint à 3 hollandais et leur guide pour aller voir ce volcan en activité (nous ne pouvions pas reporter d'encore 24h) et j'ai pris plein de photos pour les montrer à Sylvain (et à vous) en rentrant.

    C'était assez magique. Le début de la balade commence tout doucement par une montée sur une route (enfin un chemin goudronné) puis au bout d'une heure, on bifurque dans la jungle.

    Berastagi et le Gunung Sibayak

    Après quelques temps (peut-être encore une petite heure), la végétation se raréfie et le sol devient très calcaire (crayeux, même si je suis pas sûre que ça se dise). On commence par entendre le monstre gronder ; c'est très surprenant de l'entendre sans vraiment se rendre compte qu'on est presque arrivé. Puis l'odeur caractéristique du soufre (oeuf pourri) commence à se faire sentir. Enfin, on débouche sur le bord du cratère. Dès la fin du cône, on voit les premiers jets de vapeur qui marquent en jaune vif la pierre.

    Berastagi et le Gunung Sibayak

    Berastagi et le Gunung Sibayak

     

     

     

     

     

     

    Toujours ce grondement de plus en plus fort. On grimpe pour voir le cratère entièrement : pas de lave ou quoique ce soit d'époustouflant, mais toujours cette odeur de plus en plus forte et ces jets (comme une cocotte-minute) ; certaines personnes ont écrit leur prénom à l'aide de pierre mais pas possible aujourd'hui : tout est recouvert par un petit lac. Nous sommes descendus jusqu'au fond afin de pique-niquer. Nous avons même fait cuire un oeuf dur dans un bassin naturel d'eau bouillante !

    Berastagi et le Gunung Sibayak

    La descente a été un peu plus sportive ! Le guide a choisi de nous faire descendre par l'autre face du volcan et là, plus question de petite route ! Nous avons crapahuté pendant plus de 2 heures sur un "chemin" tout d'abord très "rocheux" mais néanmoins glissant, puis la jungle a refait son apparition. Là encore, il a fallu se baisser, se pencher, éviter les glissades ou les flaques de boue (HORS DE QUESTIONS de mouiller une nouvelle fois mes chaussures qui avaient enfin séchées). Nous avons enfin traversé une forêt de bambous où nous avons vu des hommes travaillés (je pense qu'ils fabriquaient des sortes de fines lamelles de bambous qui serviront plus tard à tresser les paniers ou autres ...).

    Berastagi et le Gunung SibayakBerastagi et le Gunung Sibayak

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Ouf !!! après plus de 2h de descente éprouvante, nous sommes arrivés. Petit bain de pied dans des sources chaudes, une demi-heure de bus et je retrouve mon chéri endormi ......

    Pour ceux qui connaissent mon niveau en anglais : j'ai jamais autant parlé de ma vie et je fais des progrès !!!!

    Sylvain ne voulant pas aller chez le médecin, nous avons pris le bus pour le lac Toba jeudi matin. Nous avons évité les transports publiques sur ce trajet : il y avait 3 changements et c'est toujours éprouvant donc nous avons partagé une voiture avec les 2 hollandaises avec qui j'ai randonné.

    GROS BISOUSSS

    PS : les photos sont sur picasa.

    « Le parc du Gunung Leuser à SumatraConvalescence au Lac Toba »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Imotep
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 14:38

    Whouaouhhhhh! C'est incroyable ça! Quelle rando! Chapeau bas! Tu n'as pas eu peur que le volcan crachotte plus que de la vapeur? ça lui arrive sans doute, non?

    Bon, j'espère que Sylvain va mieux? Vu un doc?

    Bisous à vous 2

     

     

     

    2
    tourmalin Profil de tourmalin
    Dimanche 13 Novembre 2011 à 15:52

    oui, il va mieux : on a fait du vélo cet aprèm !!! (j'aime toujours pas ça ;-) ) (mais bien sûr que non, il a pas voulu voir de doc ;) )

    pour le volcan, je pense jamais à ça, moi :-D La dernière fois, c'était y a 300 ans et la prochaine ... demain ?

    Bisousss

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :