• Je profite des 13h de bus qui nous permettent de rejoindre El Chalten à Los Antiguos sur la RN 40, une des plus fameuses routes argentines qui traverse la Patagonie argentine du Sud au Nord, pour vous raconter nos dernières aventures.

    Nous sommes arrivés mercredi 21 mars à El Calafate, en Argentine. On se trouve une délicieuse crêperie pour le déjeuner (bon, ça vaut quand même pas les crêpes gourmandes de Locronan ;). Au programme de la fin d’après-midi et du jeudi, repos. En effet, Sylvain souffre du genou droit après notre trek dans le Torres del Paine. Un genre de tendinite a priori …

    El Calafate est la première jolie petite ville que l’on rencontre depuis notre arrivée en Amérique du Sud. Elle est néanmoins entièrement tournée sur le tourisme et donc assez chère. On réserve une sortie (et mini-trek) sur le glacier Perito Moreno : notre rêve !!!

    Vendredi 23, RV à 7h30 devant la porte de notre hôtel avec la navette chargée de nous emmener au glacier à 80 km de là.

    Les groupes organisant des excursions pour touristes font souvent le tour des hôtels matin et soir ; ce jour-là, info importante, on était dans les premiers.

    Ce matin donc, après 5 min de bus, à l’arrêt au 2ème hôtel, on se rend compte qu’on a oublié notre appareil photo à l’hôtel !!! Catastrophe !!! Autant, on peut se remettre de ne pas avoir pris 2 églises en photos, autant le Perito Moreno, c’est impossible !! Le chauffeur ne peut / veut pas faire demi-tour ; il ne nous reste plus qu’à prendre un taxi pour retourner à notre hôtel et rejoindre le bus à son dernier arrêt en ville. Ouf !! Vous pourrez voir ce magnifique glacier !

    On arrive vers 10h00 au pied du glacier. Pendant près d’une heure, on se promène sur des pontons (et escaliers …) avec des vues sur les faces nord et sud du Perito Moreno. C’est impressionnant. On entend régulièrement des grondements et on voit des morceaux se détacher et tomber dans le lac.

    Quelques jours en ArgentineQuelques jours en Argentine







     

    Par contre, Sylvain souffre beaucoup avec toutes ses marches … La randonnée en crampons s’annonce difficile :s

    Retour vers 11h au bus qui nous emmène à un embarcadère d’où nous prenons un bateau pour une mini-croisière au pied du glacier. Nous débarquons de l’autre côté du lac à quelques centaines de mètres de la glace.

    Quelques jours en Argentine

    Une petite pause déjeuner et c’est parti pour 1h30 de marche, crampons au pied.

    Ça monte (ça, c’est pas trop difficile), ça descend (plus dur mais personne ne tombe sur les fesses). On peut voir de belles crevasses, ruisseaux … La glace prend parfois un bleu éclatant.

    Quelques jours en ArgentineQuelques jours en Argentine

     

     

     

     

     

     

     

    Quelques jours en Argentine

    A l’arrivée, whisky on the rock (ou verre d’eau) offert ! Pour les glaçons et l’eau, c’est directement du producteur au consommateur ;)

    Quelques jours en Argentine

    Le genou de Sylvain a tenu mais forcément cette superbe journée n’a pas arrangée les choses pour les jours suivants …

    Samedi en début d’après-midi, on prend la route pour El Chalten (fief du Fitz Roy).

    Avis aux futurs voyageurs, prévoir BEAUCOUP d’espèces (sans bloquer vos Cartes Bleues…). Il n’y a qu’un distributeur dans le village et peu de restaurants ou auberges prennent la carte bleue.

    On arrive après 3h de route (bitumée) dans ce charmant petit village. Il n’y a vraiment pas foule. La largeur des rues est même impressionnante vue le peu de voitures. On réserve dès notre arrivée nos billets pour le bus suivant (où nous sommes en ce moment).

    Au programme du we, repos pour la patte en mousse de Sylvain ;) et pas mal de stress parce que, nous, on a bloqué nos cartes bleues sans assez d’espèce :’( (tout est rentré dans l’ordre)

    Samedi soir, comme dimanche (BON ANNIVERSAIRE PAPI !), il fait un temps magnifique ce qui est rare dans la région. On peut assister à un magnifique coucher de soleil sur le Fitz Roy !

    Quelques jours en ArgentineQuelques jours en Argentine








    Lundi (un peu plus nuageux mais toujours une superbe vue sur les montagnes), on tente une petite marche de 3h vers un très beau point de vue où le mont se reflète dans un lac. C’est assez magique !

    Quelques jours en ArgentineQuelques jours en Argentine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le genou tient bon dans la montée mais la descente est TRES douloureuse …

    Le soir, pour nous remettre de nos émotions, on dîne dans un petit resto de 2 plats typiques : truite pour moi et énorme pièce de bœuf pour Sylvain :D

    Et voilà, ce matin, Mardi 27 mars (BON ANNIVERSAIRE, MAMAN !) nous avons pris la route pour le nord de la Patagonie. Pour l’instant, c’est surtout une piste de terre où le bus ne dépasse pas les 50 km/h. Il est 17h00, encore au moins 5h de route …

    Le programme des jours suivants est un peu flou en raison de grèves qui « séviraient » encore au Chili. On espère que nos infos sont périmées et qu’on va pouvoir passer.

    Demain, passage de frontière entre Los Antiguos et Chile Chico (on retourne au Chili) et traversée du Lago Buenos Aires (le 2ème plus grand d’Amérique du Sud). Ensuite route pour Coyhaique, La Junta, Chaiten et lundi, nous prenons le bateau pour rejoindre l’île de Chiloé.

    Gros bisousssss à tous, on pense fort à vous et on a hâte de vous voir :)

     


    1 commentaire
  • Fanny a encore fait un super boulot autour de notre périple australien.

    Voici un diaporama super joli.

    Diaporama sur l'Australie

    Télécharger «diaporama Australie»

    Encore plus de pistes sur le blog de Max et Lili :)


  • Ca ne compensera pas toutes nos dépenses de cette année, mais c'est déjà ça ...

    Un blog = un arbre, c'est l'action menée par "Petits gestes écolos pour un million d'arbres".

    Grâce à cet article et au petit logo en bas à gauche de ce blog, un arbre va être planté en Bretagne. Celui-ci compensera tout au long de sa vie les émissions de CO2 dérivant de Tourmalin, c'est simple !

    Petit geste écolo

    Pour participer, c'est ici


    votre commentaire
  • Bonjours les enfants,
     
    Merci pour ce très gentil mail. Nous allons essayer de répondre au mieux à toutes vos questions.
     
    - Pourquoi la terre du désert est-elle rouge ?
    Nous sommes désolés mais alors là aucune idée. Cela vient surement de la composition du sol. Il va falloir que vous fassiez vos recherches sur Internet et que vous nous donniez la réponse. On a hâte de savoir !
     
    - Y a-t-il des oasis dans le désert pour que les animaux puissent boire ?
    Le désert australien n’est pas un désert de sable comme on peut voir dans le Sahara par exemple. Nous n’avons pas vu d’oasis de verdure. Mais, il y a parfois de petits ruisseaux (souvent asséchés) où les animaux peuvent boire. Les animaux de cette région se sont aussi adaptés et n’ont pas besoin de beaucoup d’eau pour vivre.
     
    - Les Australiens mangent-ils comme nous ?
    Oui, les Australiens mangent à peu près la même chose que les européens. Ils aiment beaucoup la viande (bœuf principalement) au barbecue. On trouve des barbecue (gratuit) sur presque toutes les aires de repos sur la route ou au bord de beaucoup de plage et bien sûr dans tous les campings. On a aussi goûté un steak de kangourou ! Pas mauvais, mais pas exceptionnel non plus.
     
    - Qu'est-ce qui coûte le plus cher en nourriture ?
    Les fruits et les légumes coûtent plus cher qu’en France. Même les pommes sont très chères en Australie. Par contre, la viande coûte moins cher que chez nous (surtout le bœuf).
     
    - Quel est l'animal australien le plus dangereux ?
    Il y a beaucoup d’animaux très dangereux en Australie. Les crocodiles du Nord du pays peuvent tuer. Il y a parfois des pancartes interdisant de se baigner dans certaines rivières ou plages à cause de la présence de ces animaux. Il y a aussi plusieurs espèces de serpents et d’araignées mortelles. Heureusement, nous n’avons rencontré aucun de ces animaux !!
     
    - Quel est le sport préféré des Australiens ?
    Les Australiens sont très sportifs. Ils pratiquent beaucoup le rugby à 13 ou à 15 joueurs. En France, on connaît surtout le rugby à 15. Sur la côte Est, ils font aussi beaucoup de surf. Dans toutes les villes que nous avons visitées, nous avons croisé beaucoup de gens faire leur footing.
     
    - Est-ce que c'est un pays riche ?
    L’Australie est un pays très riche. La vie coûte plus cher qu’en France et les Australiens gagnent mieux leur vie que les Français.
     
    - Les enfants ont-ils le même programme que nous à l'école ?
    Oui, les enfants ont presque le même programme qu’en France. Mais eux n’ont pas besoin d’apprendre l’anglais ;) . Ils doivent apprendre une autre langue vivante mais seulement à partir du lycée, je crois.
     
    Nous vous enverrons bientôt le récit de nos aventures néo-zélandaises. Nous avons beaucoup aimé ce pays.
    Clément va toujours très bien et est très fier de poser sur nos photos.  
    Gros bisous Cécile, Sylvain et Clément

  • Bonjour Cécile et Sylvain !
     
    Comment allez-vous ? Comment se passe votre visite de la Nouvelle Zélande ?
    On a lu votre compte-rendu sur l'Australie, on a beaucoup aimé l'histoire de l'école de l'air, ça nous a donné envie, mais la maîtresse nous a dit qu'on s'ennuierait si on n'allait pas à l'école. Et une des élèves de la classe s'appelle Alice, alors elle a adoré le nom d'Alice Spring.
    On a aussi découvert l'histoire des aborigènes, ça tombe bien : en ce moment on parle de la colonisation de l'Amérique et de ce qui est arrivé aux Amérindiens.
     
    On a encore des questions pour vous, les voici :
    - Pourquoi la terre du désert est-elle rouge ?
    - Y a-t-il des oasis dans le désert pour que les animaux puissent boire ?
    - Les Australiens mangent-ils comme nous ?
    - Qu'est-ce qui coûte le plus cher en nourriture ?
    - Quel est l'animal australien le plus dangereux ?
    - Quel est le sport préféré des Australiens ?
    - Est-ce que c'est un pays riche ?
    - Les enfants ont-ils le même programme que nous à l'école ?
     
    Merci d'avance pour vos réponses, et on est super pressés d'avoir de vos nouvelles de Nouvelle Zélande !
    Gros bisous !
    Les CM1

  • Hola amigos,

    Nous venons de passer 5 jours exceptionnels dans le parc du Torres del Paine (toujours au sud du Chili) sur le circuit du W. En un mot : MAGIQUE ! On en a pris plein les mirettes et les jambes :D

    Nous avons quitté Puerto Natales vendredi 16 mars de bonne heure pour rejoindre en bus le parc national. Heureusement, nous avons pu nous alléger de plus de la moitié de nos affaires que nous avons laissées dans l’auberge où nous dormions. Il en restait assez comme ça.

    Nous sommes arrivés vers 12h30 sous une pluie battante et un vent à décorner les bœufs après une petite traversée du lac Péhoé en catamaran (malheureusement, le temps était tellement pourri qu’on n’a pas vraiment pu profiter du paysage).

    Trek dans le parc du Torres del Paine

    De là, nous avons marché 4h jusqu'au refugio Grey par un temps vraiment pas top (la pluie s'est quand même arrêtée en cours de route).

    En plus, un incendie a ravagé une immense partie du parc en décembre dernier : un randonneur aurait voulu brûler son papier toilette (totalement interdit) et le feu s’est propagé à toute vitesse sans pouvoir être maîtrisé…

     Le début de notre trek commence mal. Mais on est tout de même contents d’être en pleine nature. Et nous pouvons voir nos premiers vrais icebergs !

     

    Trek dans le parc du Torres del Paine

     On arrive vers 17h dans un super refuge (le meilleur qu'on ait eu) : grande salle commune avec cheminée, gros canapés ultra confortables (où j’ai piqué un petit roupillon avant le dîner ;) …

    Trek dans le parc du Torres del Paine

    Samedi, nous avons un peu dépassé le W pour pousser jusqu'au Mirador Grey (du nom du glacier que l’on voit) : MAGNIFIQUE point de vue.

    Trek dans le parc du Torres del PaineTrek dans le parc du Torres del Paine







    On ne regrette pas ces 3h de marche supplémentaire. L’après-midi, nous sommes redescendus au Paine Grande (4h), refuge où nous a laissé le bateau la veille. Même sentier brûlé que la veille mais cette fois-ci sous le soleil ; ça change tout même si ça reste un spectacle désolant.

    Trek dans le parc du Torres del PaineTrek dans le parc du Torres del Paine







    Dimanche, grosse étape de plus de 7h : tout d’abord marche jusqu'au camping italiano (où nous avons laissé le gros sac), puis aller-retour de 2x1h de marche dans la vallée Francès, une des plus belles vallées du parc avec vu sur un autre glacier et les monts Los Cuernos et enfin marche jusqu’au refuge de Los Cuernos.

    Trek dans le parc du Torres del PaineTrek dans le parc du Torres del Paine

     

     

     

     

     

     

    Trek dans le parc du Torres del Paine

    Ici, nous avons décidé de nous faire encore plus plaisir que d’habitude en réservant une cabane pour 2. Super mignon : une petite chambre individuelle avec vue sur les monts et un lac ; on a même droit à un bain norvégien en plein air (la sortie a été plus difficile avec les moins de 10°C de l’air).

    Trek dans le parc du Torres del PaineTrek dans le parc du Torres del Paine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Trek dans le parc du Torres del Paine

    On a enfin pu voir à quoi ressemble la végétation à partir du camping italiano (la moitié du circuit).

    Lundi, petite étape tranquillou de 4h ½ jusqu’à notre dernier refuge. On traîne donc et ne commence à marcher qu’à 11h. Jolie marche même si Sylvain ne l’a pas trouvé très intéressante (moins de montagne). On profite de cette courte étape pour se reposer un peu la journée du lendemain (dernière) s’annonce longue et difficile.

    Trek dans le parc du Torres del Paine

    Mardi : Réveil 2h30 ! (oui, oui, vous avez bien lu, il n’y a pas de faute de frappe). Départ 3h15 pour 3h45 de marche dans la nuit noire (pas de lune mais des étoiles par milliard et une voie lactée magnifique) jusqu'au mirador des fameuses Torres. Super balade, en plus, il ne fait pas trop froid, sans pluie ni vent.

    Si on s’est levé si tôt, c’est pour voir les tours s’enflammer au lever du soleil, un spectacle a priori magique.

    Trek dans le parc du Torres del Paine

    (Merci à Camille & Seb de nous avoir envoyé leur plus belle photo !)

    Déception : un gros nuage (le seul du ciel à ce moment-là) est venu nous gâcher ce spectacle et nous n'avons pas pu voir les tours rougir.

    Trek dans le parc du Torres del Paine

    Trek dans le parc du Torres del PaineTrek dans le parc du Torres del Paine

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Retour vers 9h (après 2h d'attente complètement frigorifiés !!), pour encore 3h30 de descente cette fois si dans le froid, un vent terrible et quelques gouttes de pluie. Quand on dit qu'on peut voir les 4 saisons dans la journée ... il ne nous a manqué que la neige.

    Trek dans le parc du Torres del Paine

    Arrivés à 12h30 après 7h15 de marche (plus 2h d’attente), on se rue sur nos sandwichs (pas pris de petit-déjeuner, seulement des barres de céréales, des briques de jus de fruit et … 2 Red Bull).

    La navette nous prend à 14h pour nous emmener au bus (on aurait aussi pu marcher 1h30 de plus …). On rentre vers 16h à Puerto Natales HEUREUX. Sur le chemin du retour, on peut apercevoir quelques guanacos (sorte de petits lamas).

    Trek dans le parc du Torres del Paine

    On ne regrette en rien, ce superbe trek. Au total, nous avons marché près de 80km !!! La barre est haute pour la suite.

    Mis à part, un genou un peu douloureux pour Sylvain, nous n’avons absolument pas souffert de courbatures même si les jambes ont quelquefois été lourdes.

    Ce matin (mercredi 21 mars), nous avons quitté Puerto Natales pour El Calafate (en Argentine). Un peu plus de 5h de bus avec un passage de frontière sans encombre au milieu de paysage toujours aussi magnifique et désertique. Sur la route, on peut apercevoir quelques nandous (sorte de petites autruches).

     Côté pratique :

     -      Les photos sont sur Picasa.

     -      Nous avons créé une galerie pour l’Argentine.

     -   Nous allons dans les semaines à venir surfer sur la frontière argentino-chilienne. Pour plus de facilités, nous ne différencions pas les articles du blog des 2 pays. On essayera de ne pas oublier de vous dire dans quel pays on est.

     GROS BISOUSSSS à vous tous

     PS : pour des infos plus techniques sur le W, voir les «petits plus».


    2 commentaires
  • Hola,

    Nous sommes bien arrivés Vendredi 10 mars à Santiago après 11h de vol ! Mais finalement entre les 2 films, 2 repas et un petit dodo, c'est passé plutôt vite.

    Nous n'avons pour l'instant passé qu'une nuit dans la capitale chilienne. Nuit la plus longue de ma vie : je n'ai pas fermée l'oeil à cause du décalage horaire avec la Nouvelle-Zélande (8h) (Sylvain a réussi à dormir quelques heures).

    Samedi matin, nous retournons à l'aéroport pour notre correspondance pour Punta Aranas, une des villes les plus au Sud du monde, juste avant la Terre de Feu (où nous n'irons finalement pas).

    Nous sommes bien arrivés sous un rayon de soleil (ce qui est rare) en début d’après-midi. Petite balade en ville, mais rien de particulier.
     

    1ers jours au Chili

     

    Nous avions réservé pour aller voir les pingouins sur une île du détroit de Magellan dimanche après-midi, mais dimanche matin au réveil (sous la pluie) le gérant de l’hôtel nous annonce que c’est annulé  (trop de vent sur l’île).
     
    Je vais donc changer la réservation dans la matinée pour le lendemain. Après-midi tranquille avec bons chocolats chauds dans un café dont les gérants ont des origines suisses.
     
    On passe la soirée à discuter avec nos voisins français (Coucou à Camille et Seb !). Tout va bien :)
     
    Réveil lundi vers 8h : on ne voit plus la rue transformée en rivière et les 2 rues perpendiculaires sont devenues torrents !!!
     

    1ers jours au Chili

    On a passé notre journée de lundi à attendre (au sec et au chaud) qu’un camion de l’armée vienne nous évacuer sans pouvoir sortir. Comme nous ne sommes pas prioritaires, on est finalement resté toute la journée bloqués dans l’hôtel (9 touristes) (mais 45 personnes dont 12 touristes étaient réfugiées dans l’école : on était bien mieux). Dans la journée, notre rivière se transforme en boue solide mais on ne peut pas quitter notre bloc de maison.
     

    1ers jours au Chili


    Nous passons donc la fin de journée à discuter, jouer au Wasabi et nous dinons tous ensemble d'un plat de spaghettis. 

    1ers jours au Chili

    Mardi matin, une des rues perpendiculaires s’est un peu asséchée donc on a quitté l’hôtel pour remonter dans le nord sur Puerto Natales.
     

    1ers jours au Chili

     
    Seul le “très centre” de la ville a été touchée donc on a pu avoir un taxi qui nous a emmené à un arrêt de bus (que l’on a attendu 3h). Et, comme un pied de nez, nous avons eu soleil sur presque toute la route.
     
     1ers jours au Chili1ers jours au Chili

     

     
     
     
     
     
     
     
     
    Toutes les photos sont sur Picasa rubrique Chili.
     
    Nous sommes bien arrivés à Puerto Natales en fin d'après-midi et après nous voir refuser de 2 hôtels faute de place, nous trouvons un endroit pour nous remettre de nos émotions avant d'affronter le Torres Del Paine (nous partons en trek vendredi pour 5 jours :) )
     
    Bises à tous

    4 commentaires
  • Et voilà, une nouvelle page se tourne dans le grand livre de notre voyage.

    Petit pincement au coeur en prenant l'avion ce matin. Nous avons vraiment ADORE ce pays : les paysages sont magnifiques, on rencontre plein d'animaux sauvages (phoques, baleines, dauphins et même un pingouin !!).

    Jeudi, nous avons passé une journée très calme à profiter d'Auckland pour acheter les derniers souvenirs (après un sac pour Janine à Queenstown, j'ai maintenant un anorak tout neuf :) ).

    Nous avons relevé les compteurs des vans :

    3359km dans le centre australien + 3680 km sur la côte Est = 7039km en Australie

    + 5080km en Nouvelle-Zélande

    soit un total de 12119 km au volant de 3 vans ..... sans aucune (ou presque) prise de tête !!!! Si c'est pas un test, ça ;)

    Nous sommes bien arrivés à Santiago du Chili après plus de 11h de vol et 8h de décalage horaire. Tout va très bien. On reprend l'avion dès demain pour Punta Arenas à l'extrème sud du Chili et c'est reparti pour quelques mois de vadrouilles en transports locaux sur les routes sud américaines.

    Adios Amigos (on se met doucement à l'espagnol ; pour l'instant, on a pu manger 2 repas ;))


    5 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires