• Bonjour,
    Merci pour vos questions sur Bornéo, nous allons essayer d’y répondre au mieux.
     
    - Avez-vous visité toute l'île de Bornéo ?
    Non, nous n’avons visité que la partie malaisienne de l’île qui se trouve au Nord (le Sabah et le Sarawak). Tout le sud de l’île appartient à l’Indonésie (cette région s’appelle le Kalimantan). Il y a aussi un tout petit pays indépendant au Nord : le Sultanat de Brunei mais nous ne l’avons pas visité, non plus.
     
    - Est-ce que vous avez dormi dans un camping ?
    Non, nous n’avons pas dormi dans des campings. Lorsque nous étions dans la jungle, nous avons dormi dans des cabanes ouvertes avec juste un toit et des murs qui ne montaient pas jusqu’en haut. C’était vraiment chouette.
     
    - Est-ce que les nasiques étaient rigolos ? Est-ce qu'ils sont gentils ou agressifs ?
    Nous avons trouvé les nasiques rigolos avec leur gros nez. Ce ne sont pas des singes agressifs mais comme tous les animaux sauvages, il faut faire attention.
     
    - Est-ce que Clément a eu peur dans la jungle ?
    Clément a eu un petit peu peur dans la jungle, surtout la première nuit. Il y avait beaucoup de bruit bizarre dont il n’a pas l’habitude : insectes, oiseaux ... C’est très bruyant la nature !!!
     
    - L'éléphant que vous avez vu était-il en liberté ? Avez-vous eu peur ?
    Tous les éléphants que nous avons vu été sauvages (en liberté). Nous sommes tout d’abord allés les chercher dans la jungle et là, il y en a un qui nous a regardé de face en bougeant ses oreilles ; nous n’étions pas rassurés !!! Ensuite, nous les avons  vu depuis notre barque sur la rivière et là, plus de danger.
     
    Bisous à vous tous,
    Cécile, Sylvain & Clément


  • Grrrrrr, la page vient de se fermer et j'ai perdu la moitié de l'article que je venais d'écrire ! Je dois tout recommencer ........

    Nous vous avions laissé à Alice Springs, lundi 16 janvier. Nous sommes bien arrivés dans la soirée à Cairns (encore 1/2h de décalage horaire ce qui nous ammène à +9h avec la France ; ça commence à faire).

    Nous avons profité de la journée de mardi pour faire un tour dans la ville de Cairns mais pas grand chose à dire. Nous avons pris quelques informations sur la suite de notre périple et modifié la date de prise en charge de notre van pour partir dès le lendemain.

    Un peu frustrés, nous quittons Cairns sans avoir plongé sur la grande barrière de corail mais c'est trop cher pour notre budget. Un voyage comme le notre mérite quelques "sacrifices", nous ne ferons donc pas les "incontournables" de la côte est que sont la barrière, les Whitsundays et Fraser Island ...

    Mercredi après-midi, nous partons visiter les Tablelands sur les hauteurs de Cairns. Une petite route de montagne et nous voilà rendus en Suisse (Gros bisous aux Dervaux au passage ;) ) : vaches, pâturages bien verts :) Nous roulons tout l'après-midi de cascades en chutes d'eau entre les gouttes de pluie mais c'est pas grave, ça rajoute au charme de l'endroit.

    Un tour dans le Queensland

    Pour la première fois, nous nous arrêtons dormir sur une aire de repos (on était pas les seuls). Tout est bien aménagé pour les campeurs / routiers : wc, eau, barbecue, table. Il ne manque que les douches donc on ne fait pas ça tous les jours.

    Jeudi, nous avons fait une petite marche dans le parc de Mission Beach / Tully à la recherche de casoars sauvages (en dehors de la pointe nord du Queensland, il ne reste qu'une cinquantaine d'individus sauvages). Peine perdue, pas le bout d'une plume ...

    L'après-midi, nous allons voir une nouvelle cascade dans le parc de Murray Falls. Nous en profitons pour nous laver dans la rivière :) Après le shampoing en Mongolie, on se lance dans la douche complète (assez frais, tout de même). Nous passons la nuit dans ce parc national en compagnie de grosses mouches piquantes :-s Quand on vous dit que c'est l'aventure, notre histoire !

    Un tour dans le Queensland

    Vendredi, pas grand chose à signaler : grosse journée de route jusqu'à Bowen où on espérait voir un joli port de pêche mais rien de bien fameux.

    Samedi (un peu frustré de devoir changer nos plans et ne pas aller aux Whitsundays), nous faisons route dans l'intérieur des terres à la recherche d'ornithorynque. Nous allons visiter le parc d'Eungella. Encore une belle marche pour aller voir une cascade d'où des Australiens sautent dans l'eau.

    L'après-midi, on s'installe dans un très mignon petit camping avec vue sur la vallée. Puis, on va se promener dans la forêt avant d'aller chercher les bêbêtes. Après quelques minutes de marches, nous jouons avec une liane au milieu du chemin et là, en Australie, on voit apparaitre ... une sangsue !!!!!!!!!!! On continue la balade (j'essaye de me rassurer en me disant que c'est la seule de tout le pays et qu'elle s'est perdue .....), on suit la rivière en espérant apercevoir des ornithorynques. Sur le chemin du retour, je sens un truc bizarre sur mon pied et là ........... une SANGSUE !!!!!!!!!!!!!! Ma hantise en Asie ! Et c'est en Australie que je me fais manger (oui, oui) le pied !!!!! Sylvain , mon héros, me débarasse de l'affreuse bête et vous pouvez imaginer à quelle vitesse, j'ai fini la marche ;) (Loubna et la famille François, j'ai pensé à vous ;)

    Un tour dans le Queensland

    Après cette aventure, nous allons à la plateforme dédiée à l'observation des ornithorynques et après une petite demie-heure, nous apercevons l'animal :) C'est beaucoup plus petit qu'on ne l'imaginait. Cet animal est, avec l'échidné (un autre animal australien), le seul mammifère à pondre des oeufs.

    Un tour dans le Queensland

    Dimanche 22 (BON ANNIVERSAIRE DELF !!!!!), grosse journée de route sans grand intérêt. Nous dormons pour la 2ème fois sur une aire de repos assez sympa malgré le bruit des voitures. Cette fois, pas de mouche mais nous passons la soirée en compagnie de dizaines de perroquets :)

    Un tour dans le Queensland

    Lundi, nous allons visiter le zoo de Rockampton (gratuit), où nous pouvons voir pour la 1ère fois des koalas :D Nous voyons aussi des casoars, des kangourous, des varans, des dingos et un wombat (complètement endormi, impossible à photographier).

    Un tour dans le Queensland

    L'après-midi, nous faisons route pour Buntaberg qui, en plus d'être une marque de rhum australien, accueille de novembre à mars une des plus grandes concentrations de tortues marines venues pondre. De novembre à janvier, les femelles viennent faire leur nid et pondre et de janvier à mars, les oeufs éclosent et les petits rejoignent l'océan. Nous avons donc pu assister aux 1ers pas de bébés tortues vers l'océan ! Pour continuer dans la lignée "animale", nous voyons un oppossum dans notre camping, le soir :)

    Un tour dans le QueenslandUn tour dans le Queensland

     

     

     

     

     

    Mardi 24, nous prenons la route pour Rainbow Beach où nous voulions profiter de la plage un après-midi et voir les dunes aux 72 couleurs. Malheureusement, il pleut depuis 2 jours donc on passe l'après-midi dans le van et on marche juste une petite heure sur la plage pour faire quelques photos.

    On espère que le temps va s'améliorer demain car nous voulons faire du kayak sur une rivière voisine. Sinon, nous partirons certainement plus tôt pour Brisbane.

    On vous embrasse bien fort.

    Les photos sont sur picasa :)

    à bientôt


    1 commentaire
  • Bonjour les enfants,

    J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d’année. Je tiens en tout premier à vous souhaiter une très bonne année 2012, riche de voyages. Il suffit parfois de peu de chose pour voyager : un livre que l’on aime, un bon film, une nuit calme peuvent nous faire voyager aussi loin que le tour du monde que je fais en ce moment.

    Je suis arrivé au début du mois de novembre en Indonésie. Ce pays est tellement grand que j’y suis resté 2 mois. C’est un pays composé de milliers d’îles plus ou moins grandes. Il est situé de part et d’autre de l’Equateur. Dans ce pays, il fait très chaud toute l’année mais il y a 2 saisons : une sèche (d’avril à octobre) et une humide (de novembre à mars). La capitale de ce grand pays est Jakarta mais je n’y suis pas allé : il y a trop de monde et de pollution ; je préfère les endroits plus calmes.

    J’ai commencé par visiter la plus grande des îles et aussi la plus à l’Ouest : Sumatra. J’ai pu y revoir des orangs-outans mais cette fois-ci dans la jungle et non pas dans un centre de protection comme à Bornéo. J’ai beaucoup aimé marcher dans la jungle et voir ces gros singes au-dessus de ma tête.

    Clément en Indonésie

    J’ai aussi eu la chance de grimper tout en haut d’un volcan encore en activité ! Quel bruit ! et Quelle odeur ! Ce n’était pas un volcan de lave mais du gaz (le soufre) s’échappait des cratères. Le soufre a une odeur très particulière d’œuf pourri. Ça faisait le bruit d’une énorme cocotte-minute. Le soufre teint la roche en jaune vif. Il y avait aussi de l’eau tellement chaude qu’on a pu y faire cuire un œuf dur !
    Clément en IndonésieClément en Indonésie

     

     

     

     

     

    Après 2 semaines à Sumatra, je suis allé sur l’île voisine de Java. C’est l’île la plus peuplée d’Indonésie (c’est là qu’il y a la capitale, Jakarta). Sur cette île, j’ai pu visiter une école. En Indonésie, les écoles sont mixtes (les filles et les garçons vont dans les mêmes écoles comme en France). Les enfants doivent porter un uniforme (ils ont été très surpris d’apprendre qu’en France, on s’habille comme on veut pour aller à l’école). Certaines filles portent un voile : l’Indonésie est un pays musulman. L’école est obligatoire de 6 à 15 ans. Il existe quelques maternelles mais qui ne sont pas obligatoires. Les enfants vont à l’école du lundi au samedi mais seulement le matin. Ils ont moins de vacances qu’en France. Dans la classe où je suis allée, il y avait 46 élèves ! Certains enfants devaient s’asseoir à 3 au même bureau (au lieu de 2). Cécile leur a appris à compter jusqu’à 5 en français et aussi à chanter Frère Jacques. C’était la première fois que ces enfants rencontraient des français. Ils étaient très excités.

    Clément en Indonésie


    Sur l’île de Java, j’ai aussi rencontré des tortues de mer ! Je suis allé dans un centre de protection des tortues. Des gens observent les mères qui viennent pondre sur la plage. Dès qu’elles ont fini, ils ramassent les œufs et les mettent à l’abri dans un grand bac à sable à l’écart des prédateurs (d’autres animaux qui les mangent) ou de certains hommes qui les mangent aussi. Quand les œufs éclosent, ils gardent les bébés tortues 4 ou 5 mois puis les rejettent dans la mer à l’endroit où leur mère était venue pondre. Ainsi quand elles seront adultes, les femelles reviendront à leur tour pondre sur cette même plage.

    Clément en IndonésieClément en Indonésie

     

     

     

     

     

     

    Sur cette île, j’ai visité 2 très beaux temples. Le premier, Borobudur, est un temple bouddhiste (une religion très présente en Asie ; les gens prient Bouddha). Le second, Prambanan, est un temple hindouiste (une religion qui vient d’Inde ; les gens prient plusieurs dieux).
    Clément en IndonésieClément en Indonésie
     
              

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le temple de Borobudur

    Clément en Indonésie

     
    Le temple de Prambanan


    Après 2 semaines sur l’île de Java, je suis allé faire une croisière de 5 jours entre plusieurs îles à l’est de l’Indonésie. Je suis allé jusqu’à Komodo, une petite île inhabitée où vivent des dragons ! Ceux-là ne crachent pas de feu. Ce sont de gigantesques lézards. Les mâles mesurent 3 mètres et les femelles sont un peu plus petites.
    Clément en IndonésieClément en Indonésie

     

     

     

     

     

    Depuis le 1er janvier, je suis arrivé en Australie. Après 5 mois de découvertes, j’ai quitté l’Asie pour un nouveau continent bien différent.

    Je vous envoie des milliers de baisers depuis le pays des kangourous,
    A bientôt,
    Clément


  • Bonjour les enfants,

    J’espère que vous avez passé de bonnes fêtes de fin d’année. Je tiens en tout premier à vous souhaiter une très bonne année 2012, riche de voyages. Il suffit parfois de peu de chose pour voyager : un livre que l’on aime, un bon film, une nuit calme peuvent nous faire voyager aussi loin que le tour du monde que je fais en ce moment.

    Je suis arrivée au début du mois de novembre en Indonésie. Ce pays est tellement grand que j’y suis restée 2 mois. C’est un pays composé de milliers d’îles plus ou moins grandes. Il est situé de part et d’autre de l’Equateur. Dans ce pays, il fait très chaud toute l’année mais il y a 2 saisons : une sèche (d’avril à octobre) et une humide (de novembre à mars). La capitale de ce grand pays est Jakarta mais je n’y suis pas allée : il y a trop de monde et de pollution ; je préfère les endroits plus calmes.

    J’ai commencé par visiter la plus grande des îles et aussi la plus à l’Ouest : Sumatra. J’ai pu y revoir des orangs-outans mais cette fois-ci dans la jungle et non pas dans un centre de protection comme à Bornéo. J’ai beaucoup aimé marcher dans la jungle et voir ces gros singes au-dessus de ma tête. Le seul souci est qu’il a plu, j’ai donc été très mouillée : pas facile de sécher tellement l’air est humide.

    Janine en Indonésie


    J’ai aussi eu la chance de grimper tout en haut d’un volcan encore en activité ! Quel bruit ! et Quelle odeur ! Ce n’était pas un volcan de lave mais du gaz (le soufre) s’échappait des cratères. Le soufre a une odeur très particulière d’œuf pourri. Ça faisait le bruit d’une énorme cocotte-minute. Le soufre teint la roche en jaune vif. Il y avait aussi de l’eau tellement chaude qu’on a pu y faire cuire un œuf dur !
    Janine en IndonésieJanine en Indonésie

     

     

     

     

     

    Après 2 semaines à Sumatra, je suis allée sur l’île voisine de Java. C’est l’île la plus peuplée d’Indonésie (c’est là qu’il y a la capitale, Jakarta). Sur cette île, j’ai pu visiter une école. En Indonésie, les écoles sont mixtes (les filles et les garçons vont dans les mêmes écoles comme en France). Les enfants doivent porter un uniforme (ils ont été très surpris d’apprendre qu’en France, on s’habille comme on veut pour aller à l’école). Certaines filles portent un voile : l’Indonésie est un pays musulman. L’école est obligatoire de 6 à 15 ans. Il existe quelques maternelles mais qui ne sont pas obligatoires. Les enfants vont à l’école du lundi au samedi mais seulement le matin. Ils ont moins de vacances qu’en France. Dans la classe où je suis allée, il y avait 46 élèves ! Certains enfants devaient s’asseoir à 3 au même bureau (au lieu de 2). Cécile leur a appris à compter jusqu’à 5 en français et aussi à chanter Frère Jacques. C’était la première fois que ces enfants rencontraient des français. Ils étaient très excités.

    Janine en Indonésie



    Sur l’île de Java, j’ai aussi rencontré mes cousines, les tortues de mer ! Je suis allée dans un centre de protection des tortues. Des gens observent les mères qui viennent pondre sur la plage. Dès qu’elles ont fini, ils ramassent les œufs et les mettent à l’abri dans un grand bac à sable à l’écart des prédateurs (d’autres animaux qui les mangent) ou de certains hommes qui les mangent aussi. Quand les œufs éclosent, ils gardent les bébés tortues 4 ou 5 mois puis les rejettent dans la mer à l’endroit où leur mère était venue pondre. Ainsi quand elles seront adultes, les femelles reviendront à leur tour pondre sur cette même plage.

    Janine en IndonésieJanine en Indonésie

              

     

     

     

    Sur cette île, j’ai visité 2 très beaux temples. Le premier, Borobudur, est un temple bouddhiste (une religion très présente en Asie ; les gens prient Bouddha). Le second, Prambanan, est un temple hindouiste (une religion qui vient d’Inde ; les gens prient plusieurs dieux).


    Janine en IndonésieJanine en Indonésie
     
              

     

     

     

     

     

     

     

     

    Le temple de Borobudur

    Le temple de Prambanan

    Janine en Indonésie


    Après 2 semaines sur l’île de Java, je suis allée faire une croisière de 5 jours entre plusieurs îles à l’est de l’Indonésie. Je suis allée jusqu’à Komodo, une petite île inhabitée où vivent des dragons ! Ceux-là ne crachent pas de feu. Ce sont de gigantesques lézards. Les mâles mesurent 3 mètres et les femelles sont un peu plus petites.
    Janine en IndonésieJanine en Indonésie

     

     

     

     

     

    Depuis le 1er janvier, je suis en Australie. Après 5 mois de découvertes, j’ai quitté l’Asie pour un nouveau continent bien différent.

    Je vous envoie des milliers de baisers depuis le pays des kangourous,
    A bientôt,
    Janine


  • Bonjour à tous,

    Lundi dernier, nous avons quitté Alice Springs pour le parc national d’Uluru – Kata Tjuta (aussi appelé Ayers Rock – Monts Olgas) situé à 500km au sud-ouest de la ville. Rien de particulier sur la route si ce n’est que nous avons pu admirer le Mont Conner que beaucoup confondent avec Ayers Rock.

    Dans le Centre Rouge

    Mardi, le mauvais temps nous a enfin rattrapés. Il a fallu attendre d’être au milieu du désert pour avoir une journée de pluie ! Nous en avons donc profité pour ne rien faire. Il faut dire que depuis 8 jours nous roulions près de 500km par jour ; cette journée de pause a été bien appréciée :)

    Mercredi, nous sommes allés faire le tour du fameux rocher. L’escalade est interdite en cette saison mais de toute façon elle est fortement déconseillée pour des raisons de sécurité et de respect des lois aborigènes.

    Le territoire d’Ayers Rock – Mont Olgas (en aborigène : Uluru – Kata Tjuta) appartient aux aborigènes mais ne leur a été officiellement rendu qu’en 1985. Le conservatoire des territoires nationaux a néanmoins un bail de 99 ans pour administrer conjointement avec les aborigènes le parc.

    Ce territoire est donc très protégé : nous n’avons pas le droit de prendre certaines parties du rocher en photos car elles sont sacrées ; l’escalade peut être totalement interdite en cas de pèlerinage aborigène …

    Nous pensions assister à un phénomène très rare sur le site, des chutes d’eau depuis le sommet du rocher, mais il n’a pas dû pleuvoir assez pour que cela dure le lendemain des pluies donc nous avons juste vu les traces humides des chutes de la veille.

    Dans le Centre RougeDans le Centre Rouge

     

     

     

     

     

     

    Dans le Centre Rouge

    Jeudi matin, nous sommes allés voir les Monts Olgas (Kata Tjuta = beaucoup de têtes), des montagnes à 50 km du rocher. Par faute de temps, nous n’avons pas pu faire la grande rando mais nous avons quand même pu apprécier le site. Plus vert et contrasté qu’Ayers Rock.

    Dans le Centre Rouge

     Dans le Centre Rouge

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    L’après-midi, nous avons repris la route (300km) pour un autre parc national de la région, Kings Canyon (= Watarrka en aborigène).

    Vendredi, nous avons eu le temps de faire une superbe randonnée au sommet des gorges de Kings Canyon. Début pas facile mais ça en valait vraiment le coût ! Un paysage magnifique avec des couleurs à couper le souffle (en plus, le ciel était revenu au bleu) !

    Dans le Centre RougeDans le Centre Rouge








    Côté animaux, on est un peu moins chanceux qu’au début de notre road-trip. Plus de kangourous ou dingos (quoique j’en ai entendu hurler une nuit). Nous voyons beaucoup d’oiseaux multicolores ou rigolos (ici, les pigeons ont une crête punk ;) ainsi que des lézards peu farouches (très drôle à marcher sur le bout de leurs pattes).

    Dans le Centre RougeDans le Centre Rouge








    Aujourd’hui, samedi 14 janvier, nous sommes de retour à Alice Springs. Pas grand-chose à faire dans cette ville calme, très calme … Nous ne pouvions pas rendre notre van le dimanche, donc nous ne décollons que lundi pour Cairns.

    Nous allons en profiter pour visiter, demain, l’école de l’air. Ce n’est pas une école pour l’aviation militaire, mais ici, les enfants vivent tellement loin les uns des autres que la classe se fait par les airs ! Autrefois par radio, aujourd’hui via internet par satellite. J’en saurai plus demain.

    La vie la tête en bas se passe toujours bien ; je n’ai même pas les cheveux dressés sur la tête (Sylvain, oui, par contre ; RV coiffeur lundi matin !). Les températures sont redevenues plus tolérables pour nous (entre 25° et 35° la journée et ça baisse la nuit) ; on respire !

    GROS BISOUSSSS à tous

    PS : Finalement, le temps de mettre cet article en ligne, on est lundi 16. Nous sommes à l'aéroport d'Alice Springs en attendant notre vol pour Cairns. Grace à notre carte de membre Qantas bien remplie avec notre billet tour du monde, on a le droit au salon vip ;) avec le WIFI GRATUIT !!! (et aussi les boissons et petits sandwichs :-D).

    PS2 : MERCI pour vos supers commentaires du dernier article. Dommage Nico qu'on est lu le tien trop tard : peu d'animaux pour nous dans l'aprem.

    BISOUSSSS


    3 commentaires
  • Un petit article pour vous dire que tout va bien.

    Vendredi 6, nous avons profité d’être près d’une « grande » ville pour faire quelques courses, de l’essence (ici, les pompes sont souvent espacées de plus de 150km donc mieux vaut être prévoyant) et vous envoyer le message précédent.

    Nous sommes donc partis en début d’après-midi pour une relativement courte étape. Nous avons profité de la présence de sources près de notre route pour nous rafraichir en nous baignant. Quelle bonne sensation que celle de se baigner dans un oasis de verdure alors que le bush vous entoure et qu’il fait toujours près de 40°C (l’eau était tout de même à 34°). Nous avons pu observer des rangers mettre le feu aux broussailles environnantes pour éviter les incendies incontrôlés fréquents dans cet environnement sec. C’est fou ce que ça brûle bien !

    De la route, encore de la route

    Nous sommes arrivés en fin de journée dans le hameau de Daly Waters uniquement connu grâce à son pub : autrefois, les éleveurs accrochés un billet signé au bar pour être sûr de pouvoir boire la prochaine fois qu’ils passeraient dans le coin ; aujourd’hui, les murs sont couverts de soutien-gorges, caleçons ou cartes de visite !

    Samedi 7 (encore BON ANNIVERSAIRE à Adam !!!), nous avons eu une longue journée de route (550km = 7h) avec peu de choses à voir sur le chemin. Nous avons voulu nous arrêter à Newcastle Waters, une ville censée être fantôme mais elle avait l’air encore habité… Nous nous sommes aussi arrêtés à Tennant Creek pour nous baigner dans un lac, mais c’était beaucoup moins sympa que la veille. Le paysage change de façon marquante. Depuis Darwin, on traversait des paysages de forêts de plus en plus clairsemées. Les arbres sont devenus arbustes et la terre rouge prédomine maintenant sur le vert (qui a bien jauni) de la végétation. On entre dans le Centre Rouge.

    Nous sommes donc arrivés en fin d’après-midi près des Devil’s Marbles juste à temps pour voir le coucher du soleil. Ces « billes du diable » sont en fait de gigantesques boules de granites rouges érodées avec le temps. Ces très impressionnants d’en voir certaines d’une sphère quasi parfaite !

    De la route, encore de la routeDe la route, encore de la route

     

     

     

     

     

     

    Dimanche 8 janvier, nous avons tracé pour rejoindre Alice Springs dans l’après-midi et avoir le temps de refaire le plein de nourriture et d’essence avant le soir. Alice Springs est située au centre de l’Australie exactement à mi-parcours entre Darwin au nord (1500km) et Adélaïde au sud (encore 1500km mais nous n’y irons pas). Au fait, nous avons passé le tropique du Capricorne juste au nord d’Alice Springs.

    Contents d’être arrivés dans cette ville du bout du monde. Même si tout se passe bien sur la route (sauf qu’on ne voit plus de kangourou …), celle-ci est TRES monotone donc Sylvain pique souvent du nez et moi, je peste ;-) Mais, on s’aime toujours :-D J’ai doublé 2 road-train (des camions énormes pouvant atteindre plus de 50m de long qui sillonnent l’Australie !) : très impressionnant !

    De la route, encore de la routeDe la route, encore de la route








    GROS BISOUS à vous tous, plus de nouvelles dès qu’on peut.

    PS : BON ANNIVERSAIRE Jacqueline !!!!

    PS2 : j'essaye de mettre les photos sur picasa (ainsi que les dernières d'Indonésie) mais j'ai que 20 min.


    6 commentaires
  • Bonjour à tous,

    Après Bernard et Bianca au pays des kangourous, nous voici prêts pour découvrir ce nouveau continent qui vit la tête à l’envers.

    Nous sommes arrivés dimanche 1er janvier en milieu d’après-midi à Darwin, la capitale du Territoire du Nord. Nous pensions qu’après nos 3 mois de chaleur tropicale en Asie nous étions blindés, mais là ça n’a rien à voir. Il fait TRES chaud !!!!! (36° relevé dans Darwin mais certainement plus les jours suivants). Nous avons donc passé notre 1er après-midi à nous remettre du décalage horaire (1h30 :-D) puis nous sommes partis à la recherche d’un « resto » pas cher et d’un spot wifi gratuit … C’est pas gagné. On a tout de suite vu que la belle vie asiatique (enfin pour nous, riches européens), c’était fini ! Ici, tout est au même prix qu’en France (voire plus cher …) : dur, dur pour notre budget routard … Nous utiliserons donc le plus souvent les connexions gratuites dans tous les Mc Do du pays pour mettre à jour le blog ou lire/envoyer des mails.

    Lundi 2 janvier, nous sommes allés visiter Darwin. La veille, nous avions trouvé que c’était très calme mais nous pensions que c’était à cause du jour de l’an. Mais le lendemain, ce n’est pas beaucoup mieux. Peut-être à cause de la douce température locale … En même temps, nous aussi on a hâte de retrouver la clim de notre chambre ;) En route, nous nous arrêtons pour faire nos 1eres courses en vue de nous préparer notre diner du soir à l’auberge. Première fois depuis 5 mois que nous nous préparons un repas !!!

    Mardi 3, nous prenons enfin possession de notre 1er van (on en aura 3 en tout). Pas facile de comprendre comment fonctionnent tous les éléments censés nous permettre de vivre pendant 2 semaines. On en sera quitte pour retourner à l’agence après avoir fait 30km et s’être arrêter au supermarché pour le gros ravitaillement … Nous avons quand même fini par arriver dans le Parc National de Kakadu (à l’est de Darwin) en fin d’après-midi. Nous sommes très contents parce que dès notre première journée de route, nous avons vu des wallabies (sorte de petits kangourous) et un dingo (chien sauvage endémique d’Australie) J

    Mercredi, nous avons traversé le parc. Nous nous sommes arrêtés en route pour faire quelques promenades, mais durant la saison des pluies (novembre à mars), beaucoup de sentiers sont fermés.

    Le parc de Kakadu est le plus grand parc national du pays. Les paysages y sont magnifiques : forêt tropicale, falaises couleur ocre qui se détachent du vert des arbres. Ce territoire est aborigène (peuple présent en Australie avant l’arrivée des colons anglais en 1788). Nous avons pu voir des peintures rupestres représentant des scènes de vie quotidiennes (chasse, pêche, …) ou des personnages légendaires.

    En fin d’après-midi, nous avons fait la course avec un kangourou qui bondissait sur la file de droite après avoir coupé notre route (ici on roule à gauche mais tout se passe bien :-D ). Puis nous avons rejoint la Stuart Highway qui est la route principale reliant Darwin à Alice Springs.

    Jeudi, nous avons fait route pour Katherine à 90km de Pine Creek où nous avions dormi. Cette ville est un peu plus importante que les hameaux du bush. Nous avons donc pu relever nos mails au Mc Do puis nous sommes allés au Nitmiluk National Park pour nous promener dans les gorges de la Katherine River. Là encore de très jolis paysages et un vrai kangourou ; mais il fait toujours aussi chaud (pas moins de 40° à l’ombre mais sans ombre, et environ 30° la nuit). Nous sommes donc obligés de dormir dans des campings avec électricité (la clim de notre cabine ne fonctionne que si le véhicule est branché sur le secteur …). Aujourd’hui, nous avons comme compagnon un wallaby qui vient quémander son repas à l’heure du dîner.

    (Malgré la lenteur du réseau, une petite photo :-) )

     

    Arrivée au pays des kangourous

    Demain (vendredi 6), nous retournons à Katherine où nous allons pouvoir envoyer quelques mails et mettre cet article en ligne. Puis nous traçons toujours plus au sud en direction du désert. Etape du jour : Daly waters (25 habitants !) en passant par Mataranka où nous allons essayer de nous baigner dans des sources (chaudes !).

    Nous serons dimanche 8 à Alice Springs d’où on essayera de vous donner d’autres nouvelles.

    GROS BISOUSSSS à tous (on envie PRESQUE le froid parisien !)

    PS : UN ENORME BISOU à Adam qui souffle sa 1ère bougie samedi 7 !!!! Ta tata pense fort à toi et a très très hâte de te revoir !!!


    3 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires